Notice: Undefined index: wp_db_temp_dir in /home/salevapi/www/wordpress/wp-content/plugins/wp-db-backup/wp-db-backup.php on line 112

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/salevapi/www/wordpress/wp-content/themes/annarita/functions.php on line 409
Archive » 2013 » janvier

24 janvier 2013 : SECONDE RENCONTRE AGRI-API A REIGNIER-ESERY

Après le 18 octobre 2012, le 24 janvier 2013 ; cette fois, c’est l’Abeille du Salève qui recevait nos partenaires agriculteurs pour une nouvelle opération de communication réussie grâce à la présence et l’engagement de tous les partenaires : AFA, GAPS, GASMB, CG, l’Abeille du Salève, le lycée de Poisy, FDC, le Dauphiné Libéré, le Messager,….

By Jacques PAVIA

By Jacques PAVIA

Nous étions une quarantaine dont les représentants de tous ces groupes ; André FAVRE, Nicolas WEIRICH, Jean-Yves PASCAL, Pierre MARIGO, François SEINERA, Yves BESSON, Serge CONTAT et René DECARROUX acteur et lien entre agri et api.

Après la projection d’un film sur une année apicole, un diaporama  a présenté le bilan 2012 sur les cultures dérobées dans notre région haut savoyarde. Les cultures sont une réponse à la déficience en pollen, un effort des collectivités locales, un investissement des agriculteurs et des chasseurs.

En effet, ces plantations d’automne sont une ressource en graisse pour les abeilles afin de leur permettre d’affronter l’hiver, un piège à azote et un refuge pour la faune.

Mais le monde scientifique n’est pas de reste.
En effet les cultures dérobées ont leur apport dans des conditions différentes d’implantation.
Une expérience a été menée en 2012 sur trois fois dix ruches dans trois conditions différentes de culture afin de mesurer l’impact réel sur les colonies d’abeilles.
De multiples analyses sont en cours et nous attendons avec impatience les résultats définitifs. Cette présentation faite par Pierre MARIGO montre toute la complexité d’un monde agricole et apicole qui doit évoluer, ensemble, dans un milieu régit par une réglementation en évolution constante de plus en plus restrictive mais aussi plus respectueuse de l’environnement.

Après un échange questions réponses, nos partenaires agri nous ont invités à passer une journée à la ferme afin de découvrir et comprendre le monde agricole. Une nouvelle étape vers un partenariat agri-api.

Messieurs René DECARROUX et André FAVRE ont clos cette réunion riche et conviviale en invitant tous les participants à un buffet, étape attendue et obligatoire.

Ce fut une belle soirée qui débuta à l’heure, 20h30 heure d’hiver et se clôtura aussi à l’heure, 23 heures mais heure d’été.

By Jacques PAVIA


Le 18 janvier 2013, un bon jour pour la neige, le verglas et rester chez soi…

 Le 18 janvier 2013, un bon jour pour la neige, le verglas et rester chez soi…P1100539

Roland et Jacques n’ont pas du tout suivi les conseils météo ils se sont rendus à l’invitation du CETA à Albertville pour une séance de morphométrie.

Nous avons pu comparer et comprendre les subtilités de réalisation des lamelles. P1100541

C’est le point stratégique pour réaliser un fichier de très bonne qualité et récupérer des résultats fiables.

Ce n’est pas une recette de cuisine mais il nous faut : P1100543

Un chinois souple,

De l’alcool à 90% pour conservation des ailes (l’alcool à brûler peut faire l’affaire),

De l’eau savonneuse,

De l’eau la moins calcaire possible,

Un cure dents,

Une pipette,

Des lames pour microscope,

P1100546Des lamelles,

Des ailes d’abeilles,

De la pratique et quelques petits trucs (terme technique) pour éviter l’obstacle de « l’apimorphologue » les micros bulles P1100544sous les ailes que l’on découvre, bien sûr, une fois l’image de l’aile affichée. Donc il faut recommencer.

Mais la méthode utilisée par le CETA réduit fortement ces risques.

Nous remercions nos amis du CETA et particulièrement Jean-Louis CARRET.

A nous de jouer ‼ ‼ ! »

P1100549P1100545

P1100540

Photos et texte Jacques PAVIA


Ça compte au rucher école !

Bonjour.

L’hiver est bien installé et nos avettes se reposent… Tout semble aller pour le mieux dans le monde merveilleux et fascinant de la ruche.
Mais le danger rode, il est toujours présent même s’il semble lui aussi endormi.
Ce fléau, vous le connaissez toutes et tous : il s’agit du terrible varroa.

Au rucher école de Moussy, ce dernier est traqué, compté, surveillé et maitrisé à défaut d’être hélas totalement et définitivement éradiqué  !

Mais cette surveillance et cette attention nécessitent beaucoup d’investissement de la part de nos adhérents et des responsables.

Alors un grand merci et un grand bravo à celles et ceux qui ont accompli  cette tâche ingrate mais indispensable à la survie et au bien être de nos colonies et qui on participé au comptage et au traitement des deux ruchers écoles.

Et voici les résultats des comptages.

cliquez

Visite mardi 25 dec 2012

Visite du samedi 30 décembre 2012

Visite mercredi 02 janv. 2013

Visite vendredi 04 janv. 2013

Visites & comptages 06_08_12_19  26 JANV 2013

Samedi 26 janvier à venir

et ce n »est pas fini…

Merci et à bientôt.